Transmédia & Storytelling

3 façons d’interagir avec son public dans une stratégie storytelling

Publié
interagir public en storytelling
Vous le saviez déjà, le storytelling est l’art de raconter des histoires. Les marques commencent largement à adopter de telles stratégies car cela leur permet de communiquer leur image de marque différemment. Si vous optez pour une stratégie storytelling, vous verrez vite que l’interaction avec votre public se fait assez différemment de ce dont vous avez l’habitude. L’interaction est primordiale pour de telles stratégies car le storytelling se base sur le marketing relationnel. Cela engage donc un public sur la durée. Mais si vous vous contentez simplement de poster quelques concours de temps en temps, soyez certains que vous ne fidéliserez pas votre public.

Prolonger l’histoire avec l’aide de son public

Lorsqu’on adopte une stratégie storytelling, mieux vaut savoir dans quoi on s’engage : l’INTERACTION ! L’une des première manières d’interagir avec son public est de lui proposer de prolonger l’histoire. Cela peut être fait de bien des façons possible :

  • Sur un moment clé de l’histoire : il s’agit ici de demander à votre public d’imaginer un détournement de votre histoire à un certain moment, et pour une certaine chose. Généralement, cela se fait sur de petites choses, des mini-récits qui ajoutent de l’épaisseur à votre univers mais qui ne sont pas centraux. Par exemple : choisir la fin d’une publicité, imaginer la suite d’un épisode de web-série, etc.
  • Pour modifier la continuité de l’histoire : ici le public participera bien plus. On lui proposera en effet d’imaginer la suite de l’histoire centrale. En somme, on lui demande de modifier, s’il le souhaite, les valeurs et l’image de la marque. On peut par exemple imaginer : une web-série entièrement scénarisée par le public, un personnage principal construit par lui, etc.
  • Sur un personnage : on peut proposer au public de modifier la caractérisation et la psychologie d’un personnage. Par exemple : changer son nom, le faire mourir, etc. Le but ici est de laisser le public s’approprier un personnage complètement.

Ces modifications peuvent être faites grâce à plusieurs modalités :

  • Demander une production de la part du public : dessin, récit, BD, etc. On peut imaginer par exemple un concours où le meilleur récit sera adapté dans une publicité ;
  • Faire voter : donner le choix entre plusieurs fins, plusieurs continuités possibles, etc.
  • Personnalisation des choix : chacun choisit ce qui lui va mais cela n’a aucune conséquence sur votre storytelling. Il s’agit par exemple de publier Un Livre dont vous êtes le Héros, une application, etc.

interagir jeu de rôle

Demander à son public de prendre part à l’histoire

Une seconde manière pour interagir avec son public, est de lui permettre d’y mettre un pied, tout simplement ! En somme, on lui permet de s’immerger complètement dans l’histoire en y jouant un rôle centrale. On lui propose ainsi de construire un personnage qui aura une place dans votre stratégie : jeu de rôle ! Bien sûr, pour le bon fonctionnement de votre stratégie, ce personnage ne pourra apparaître qu’à certains moments de l’histoire, et non tout le temps. Pourquoi ? Parce que cela ne serait pas gérable pour vous, mais surtout parce que votre public changera. Ainsi, la personne qui incarnera ce personnage ne pourra peut-être plus lui accorder du temps. C’est pourquoi je vous conseille d’imaginer des choses simples qui ne demanderont pas à votre public trop d’investissement sur la durée. Voici quelques exemples :

  • Un événement : lors d’une rencontre avec votre public, proposez-lui de venir déguisé en un personnage qui pourrait exister au sein de votre univers ;
  • Un jeu / un avatar : permettez, grâce à un jeu vidéo, à votre public de créer leur personnage et de le faire évoluer dans ce jeu ;
  • Un récit : proposez à votre public d’imaginer un personnage et de le décrire dans un récit. Vous pouvez même lui proposer un début d’histoire et lui demander d’imaginer la suite avec ce nouveau personnage.

Interagir au plus bas niveau : discuter avec son public !

Nous avons vu jusqu’à présent deux manières très originales d’interagir avec son public. Bien sûr, cela n’est en rien obligatoire. De plus, ces différentes manières peuvent être complexes à mettre en place, surtout quand vous avez une fanbase de plusieurs milliers de personnes ! C’est pourquoi parfois il vaut mieux se contenter d’une chose simple : la discussion. Mais encore faut-il savoir l’encourager ! Pour cela, rien de plus simple. Voici mes conseils :

  • Une publication = une question, un avis : à chaque nouvelle publication sur vos réseaux sociaux, demandez ce qu’en pense votre public ou posez-lui une question. Exemple : Pensez-vous que tel personnage va se sortir de telle situation ?
  • Un nouveau récit = un partage, une opinion : si vous mettez en ligne une publicité, une web-série, etc, pensez à demander, dans la description de ces vidéos, l’avis de votre public. Mais surtout, encouragez-le à partager ces vidéos ;
  • Un commentaire = une réponse : à chaque commentaire de votre public sur les réseaux sociaux, pensez à liker ou simplement à dire merci ! Ça ne prend pas longtemps, et en plus, ça fait plaisir !

Vous pouvez imaginer d’autres manières de permettre la discussion. Par exemple, vous pouvez faire un forum spécial pour vos fans où ils parleront de sujets liés à votre activité. Dans tous les cas, vous vous devez d’interagir avec votre public, au moins en discutant avec lui ! Bien sûr, lorsqu’on parle de stratégie storytelling, le meilleur des moyens est de faire parler vos personnages ! Mais cela n’est pas obligatoire, même si c’est apprécié !

interagir discussion

 

 

Mégane est responsable de l’agence Toile de Communication. Forte de plusieurs expériences en start-up et associations, elle accompagne nos clients dans la mise en place de leur stratégie de communication web.

Partagez cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.