Social MediaTransmédia & Storytelling

Médias sociaux et transmédia : définir sa stratégie correctement

Publié
social-media-1233873_1280 Médias sociaux et transmédia : définir sa stratégie correctement
Si les réseaux sociaux sont aujourd’hui incontournables lorsqu’on souhaite développer sa communication, leur utilisation n’en est pas moins complexe. Chaque stratégie doit être pensée et définit. Si l’on ajoute à cela un dispositif transmédia, il devient difficile de s’y retrouver et d’établir des règles claires en matière de communication sur les médias sociaux.

L’une des principales utilisation des médias sociaux est bien de pouvoir construire des communautés de fans. Pour cela, il faut entretenir un lien de proximité avec son public, et non pas seulement pour le convertir mais bien pour qu’il devienne ambassadeur de sa marque. Le transmédia permet cela aussi, établissant une relation durable avec son public. Il est donc naturel que l’un ne va pas sans l’autre… Attention, cela ne signifie pas que chaque dispositif transmédia doit s’accompagner d’une page sur les réseaux sociaux. Il faut bien sûr juger de cela selon les valeurs que l’on communique. Pourtant, les réseaux sociaux l’ont prouvé à plusieurs reprises, ils peuvent grandement aidé ce genre de stratégie.

Les personnages pour communiquer sur les médias sociaux

Cependant, la difficulté reste de construire une stratégie cohérente. Plusieurs marques utilisant des dispositifs transmédia n’utilisent pas pour autant les réseaux sociaux pour faire du storytelling. Cela implique une mise en récit de chaque message et pour cela, il faudrait utiliser les personnages de l’univers fictionnel. Pourquoi ? Tout d’abord parce que les médias sociaux sont avant tout conçus pour mettre en scène la vie de personnes. On parle de soi, de ce qu’on aime ou non, on donne son avis. En aucun cas on utilise ce média sans communiquer une certaine image de soi. Ensuite, si les personnages ont une aussi grande importance c’est aussi parce qu’ils permettent de s’identifier à un univers. Sans eux, les histoires n’auraient plus vraiment de sens et on aurait du mal à comprendre le sens des messages véhiculés.

En somme, le plus logique serait de créer des comptes sur les réseaux sociaux pour certains de ses personnages. C’est ce qu’un professeur d’histoire avait fait pour intéresser ses élèves à la Première Guerre Mondiale. Pourtant, cette stratégie n’est pas forcément adaptée à toutes les marques et demanderait un investissement en temps très important. De la même manière, la stratégie transmédia devrait tenir compte de ces facteurs pour qu’elle reste cohérente d’un média à un autre. Cela convient donc très bien dans un cadre d’apprentissage ou même pour un jeu, mais assez mal pour une marque de consommation. Car les fans seraient attachés au personnage et n’auraient sûrement que peu d’informations sur la marque en question.

Une autre solution est donc de mettre en scène ces personnages au travers des comptes de la marque. C’est ce qu’à fait Oasis. Si elle n’a qu’un compte par réseau social, elle profite de sa visibilité pour faire découvrir ses personnages, et donc à travers eux son univers fictionnel. En suivant la marque sur les réseaux sociaux, on parvient à caractériser ses personnages.

Capture Médias sociaux et transmédia : définir sa stratégie correctement

La proximité et le lien durable

Les personnages à eux seuls ne peuvent suffire à entretenir un lien durable avec sa communauté. Pour cela, il faut communiquer régulièrement mais surtout de la bonne manière ! Cela dépendra évidemment des valeurs que vous souhaitez véhiculer et des messages que vous voulez transmettre, mais il faut éviter à tout prix le “Achetez parce qu’on est les meilleurs ! “. Il faut que votre communauté se sente faire partie de votre univers, qu’elle le comprenne.

Le ton de la communication est tout aussi important : humour, drame, etc. Dans tous les cas, il faut véhiculer une émotion. Si vous regardez les posts d’Oasis, vous comprendrez vite que la marque communique avec humour. On comprend son univers toujours mieux en la suivant. La modération jouera aussi un rôle important: devra-t-elle répondre sans cesse ou au contraire se taire ? Cela dépend de vous, mais nous conseillons de répondre régulièrement à vos fans afin d’entretenir ce lien de proximité. Car tout est question de durée. Si vous décidez avoir suffisamment de fans et vous arrêtez là, ne postant plus rien, vous pouvez être sûrs de vite perdre toute votre influence et votre visibilité ! En somme, une fois sur les médais sociaux, on y reste et on s’accroche !

tweet-num-tel Médias sociaux et transmédia : définir sa stratégie correctement

 

Promouvoir son dispositif transmédia grâce aux médias sociaux

Enfin, les réseaux sociaux peuvent aussi vous permettre de faire découvrir votre dispositif dans son entier. Si la plupart des fans sont curieux et souhaitent tout savoir sur leur objet de passion, il faut pourtant leur en donner les moyens. Chaque dispositif étant différents, je ne peux que vous donner des exemples concrets que vous devrez adapter. La série Héro Corp profite par exemple de ses comptes pour annoncer la sortie d’une nouvelle application, de DVD ou de BD. Star Wars a opté pour une communication de mystère et ne dévoile donc que très peu son dispositif. Pour autant, les réseaux sociaux y sont très liés puisque par son application, les internautes peuvent partager sur leur profil ce qu’ils découvrent ou font. C’est encore une manière différente de lier les médias sociaux à votre dispositif transmedia.

Mais dans tous les cas, si vous n’en parlez pas, votre public ne pourra pas deviner que vous ne vous arrêtez pas à vos profils Twitter et Facebook. S’ils ont du mal à y aller, vous pouvez les y inciter par des jeux et concours. Sur certains des médias de votre dispositif vous pourrez cacher des indices qui permettront aux participants de répondre correctement à votre jeu et de gagner un lot. Ou alors, vous pouvez opter pour la stratégie la plus simple, comme Hero Corp et annoncer simplement leur existence. Mais dans ce cas-là, vous vous éloignez du storytelling, à moins qu’un de vos personnages l’annoncent : “Cool, j’ai lu la nouvelle BD, elle est géniale, allez-y les amis ! ” ou “Notre nouvelle BD est sortie, vous pouvez l’acheter dans une librairie près de chez vous ! “. Demandez-vous lequel de ces deux messages vous incite le plus à acheter, et vous aurez votre réponse.

jeu-concours-fruitfighter-fb Médias sociaux et transmédia : définir sa stratégie correctement  Pour conclure

Médias sociaux et transmédia sont intimement liés, mais il ne faut négliger la complexité de leur utilisation. Les personnages y seront centraux, et il serait alors logique de les mettre en scène, par un moyen ou un autre, dans vos réseaux sociaux. Tenez compte aussi du lien que vous souhaitez tisser avec votre public et ne négligez pas le ton de votre communication ou les autres médias de votre dispositif. Dans tous les cas, l’utilisation de réseaux sociaux dans une stratégie transmédia ne se fait pas un jour. Cela demande de la réflexion et une stratégie définie avec précision.

moi-wp Médias sociaux et transmédia : définir sa stratégie correctement

Mégane est responsable de l’agence Toile de Communication. Forte de plusieurs expériences en start-up et associations, elle accompagne nos clients dans la mise en place de leur stratégie de communication web.

Partagez cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.