Stratégie

Votre stratégie goodies en 5 étapes clés

Publié
creer-ses-goodies Votre stratégie goodies en 5 étapes clés
Les produits dérivés et goodies sont aujourd’hui des choses naturelles et pas seulement la propriété d’oeuvres culturelles ou de grandes sagas comme Star Wars. Toutes les marques s’y mettent et le public semble apprécier cela. Mais pour une marque encore inconnue, les goodies sont beaucoup plus difficiles à mettre en place. Cet article vous expliquera comment mettre en place une stratégie pour vos produits dérivés et ainsi gagner en visibilité.

1. Analyser votre public : quels types de goodies ?

L’analyse de votre public est indispensable pour pouvoir choisir quels types de goodies pourraient leur aller. Cela passe par une analyse de tous vos sites et réseaux sociaux, et même de médias non numériques. Vous pouvez également profiter d’événements que vous organiserez pour savoir ce qui pourrait intéresser votre public. Par exemple, si vous avez une majorité d’adolescents, inutile d’espérer leur vendre des sets de cuisine. En revanche, les jeunes seront sûrement heureux de changer de coque de téléphone ou d’arborer des portes clés particuliers. Dans tous les cas, savoir quel est votre public, n’est que la première étape.

Par la suite, il vous faudra connaître précisément ses centres d’intérêts, mais surtout ce qu’ils achètent le plus. En fonction de cette liste, vous pourrez alors commencer à toucher du doigt des types de goodies que vous pourrez vendre. Oubliez tout ce que vous pensez savoir sur votre public, et utilisez des études ou montez vous-même vos questionnaires. Ce dernier point pourra vous être très utile si vous ne trouvez rien de probant dans les études. Un questionnaire vous permettra d’interroger votre public directement, et leurs réponses seront peut-être plus précises que celle que vous trouverez dans des études quelconques.

2. Choisir ses goodies en fonction de votre secteur d’activité

Vous allez sûrement vous demander à quoi peut servir de mettre en place des goodies à l’image d’une marque qui n’est absolument pas connue? Après tout, vous n’êtes pas Coca-Cola, des tee-shirts à l’effigie de votre marque n’intéresseront pas beaucoup de monde. Vous avez raison ! Avant de faire des goodies de ce type, il faudra sûrement beaucoup de temps. Mais en attendant, rien ne vous empêche d’en faire selon votre secteur d’activité. Mais ne faites pas les choses comme tout le monde. Vos goodies doivent apporter une valeur ajoutée par rapport à d’autres objets de ce type. Par exemple, si vous êtes une entreprise qui offre des conseils en cuisine, pourquoi ne pas vendre une série de boîtes et bols qui sortent de l’ordinaire ?  Dans tous les cas, pensez au secteur d’activité dans lequel évolue votre entreprise et non pas à votre marque seulement. Mais n’oubliez pas votre public, et choisissez des goodies qu’il pourra s’offrir. Rien ne sert de vendre un objet à 100€ si votre public n’a qu’un panier moyen de 20€.

3. L’image de marque que communiquera vos goodies

Une fois choisit les objets que vous souhaiterez vendre, il faudra mettre en place une sorte de ligne éditoriale que chacun devra respecter. Pour cela, il faudra se fier à l’image de votre marque. Vous souhaitez démocratiser la cuisine auprès des jeunes ? Employez un langage qu’ils comprendront et associez-le à la cuisine par exemple. Vous devrez réfléchir à plusieurs choses :

  • Le ton de votre communication : humour, dramatique, langage familier, etc.
  • Le langage utilisé : des images, des mots, les deux, etc.
  • Le type d’images : des illustrations, des photos, des caricatures, etc.
  • Les couleurs : elles reflètent votre secteur d’activité, mais aussi votre public. Évitez le rose si votre public est majoritairement de sexe masculin par exemple.

Dans tous les cas, restez le plus proche possible de l’image que vous communiquez jusqu’à présent. Si votre public s’attachera plus à vos objets qu’à votre marque, il pensera aussi à l’image que cela donnera d’eux. Or, quand on apprécie une marque, c’est avant tout pour les valeurs quelle défend. Vos objets devront donc lui ressembler un tant soi peu.

4. Trouver son fournisseur

Une fois tout ce plan établi, il vous faudra trouver un fournisseur pour ces objets. Si vous avez la possibilité de les fabriquer vous-même, ce sera encore mieux ! Mais plus d’une entreprise n’a pas cette possibilité. C’est pourquoi nous vous conseillons de trouver une autre entreprise. Cela vous fera gagner du temps et sûrement de la gestion. Il existe de multiples vendeurs d’objets personnalisés. Mais dans de nombreux cas, il vous faudra vendre vos objets assez chers et surtout les commander en grand nombre. De plus, cela vous oblige à gérer l’envoi des commandes.

Nous vous conseillons donc de trouver une entreprise qui peut fabriquer vos goodies mais en plus les expédier. Cela est bien mieux puisque généralement ce type d’entreprise ne prend qu’un petit pourcentage sur vos ventes. De plus elle peut vous donner la possibilité d’installer des modules de vente sur beaucoup de sites à rayonnement internationaux comme Amazon ou Cdiscount. Faites vos recherches et n’hésitez pas à demander des précisions sur leur système.

shop-1466324_1280 Votre stratégie goodies en 5 étapes clés

5. Encourager son public à acheter

Maintenant que tout est en place et que vous pouvez vendre vos goodies, encore faut-il encourager votre public à les acheter. Si vous avez défini une bonne stratégie en fonction de votre public et de ses envies, cela devrait être facilité. Mais comme toujours, les consommateurs peuvent être quelques peu frileux d’investir dans des objets dont ils ne connaissent pas la marque. Ils ont peut-être peur que la qualité du produit ne soit pas au rendez-vous. Voici donc plusieurs stratégies que vous pouvez mettre en place pour y remédier :

  • Organisez un concours : le 1er lot sera un de vos objets, le plus cher sûrement, et profitez de faire gagner un petit lot à quelques participants ;
  • Faites des réductions : vous lancez un nouveau produit, vous pouvez donc annoncer son prix à 50% du prix initial par exemple, cela pourra convertir quelques frileux ;
  • Envoyez un kit de vos meilleurs goodies aux influenceurs : il vous faudra faire des recherches sur ces influenceurs, et leur proposer de tester vos produits. Choisissez quelques personnes avec beaucoup de visibilité et proposez leur un partenariat ;
  • Communiquer encore et toujours : faites des annonces sur vos réseaux sociaux, mettez en avant vos produits sur votre site internet ou votre blog. Bref, faites en sorte que chaque média que vous utilisez fasse passer le message à votre public. Si vous ne faites pas cela, vous ne vendrez pas !

Pour conclure

Mettre en place la vente de goodies n’est pas bien compliqué, même pour une marque encore inconnue. Il faut pourtant un peu de temps avant d’espérer faire cela. Une telle stratégie demande beaucoup de recherches sur son public et sur ce qu’il aime. Néanmoins, il ne faut pas oublier votre image de marque et penser toujours que si une personne achète, c’est avant tout parce que ça lui plaît et non pas parce que ça lui est fondamentalement utile ! Un dernier conseil : suivez soigneusement vos ventes ! Vous pourrez voir que certains objets seront plus populaires que d’autres, tandis que certains ne se vendront pas du tout. Ajustez votre stratégie en fonction de vos analyses.

digital-marketing-1563467_1280 Votre stratégie goodies en 5 étapes clés

moi-wp Votre stratégie goodies en 5 étapes clés

Mégane est responsable de l’agence Toile de Communication. Forte de plusieurs expériences en start-up et associations, elle accompagne nos clients dans la mise en place de leur stratégie de communication web.

Partagez cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.